Après avoir démontré ici à quel point Jean-François Copé balance du petit bois et que son ombre plane sur le débat d’idées à la française, voici venu le moment de révéler ses secrets. Attention, la vérité peut faire peur.

La super mémoire

En fait, Jean-François Copé joue la comédie, un peu comme Peter Parker. Notre ancien ministre a été exposé à une substance radioactive alors qu’il sauvait des chiots de la noyade à Meaux. Il a récupéré le pouvoir du « Leader », un méchant dans Hulk. Seul inconvénient, cela entraîne une déformation progressive de son crâne.

Son pouvoir n’est pas, comme on pourrait le penser, d’assumer des vêtements disco ridicule, mais de se souvenir du moindre chiffre, du moindre événement survenu après son accident. Utilité: avec ça, il se souvient de la moindre pique et polémique pour toujours contre-attaquer, toujours avec des idées nouvelles et justes. Bien entendu, des gauchistes bien pensant tels que Pascale Clarke essayent de le balancer en public. Mais Jean-François Copé, espion durant la guerre froide, résiste à toute forme d’interrogatoire musclé et de torture. Mieux, il arrive à feindre l’ignorance malgré la toute-puissance de ses fonctions et de ses responsabilités !

Ou à carrément désorienter ses adversaires. Et dire que certains médisants ont cru qu’il ne se souvenait pas du prix des yaourts ni des salaires de profs en fin de carrière ! Les naïfs !

Une diversion digne du Grand Stratéguèrre !

Le Copéhaméha

Puissante déflagration de Ten Shin Han de Dragon Ball Z, qui est un peu le porte-flingue de Son Gokû au même titre que Jean-François pour Sarkozy. Après des années de pratique, Jean-François a réussi à cacher son 3ème œil quand il l’utilise, principalement dans l’hémicycle où il fait la loi dans les rangs de son propre parti. Jean-François inspire la peur, plus personne n’ose l’approcher.


L’autre à droite ne sait pas ce qu’il risque !

Enfin, son arme la plus redoutable est celle du “Baiser mortel”. Regardez cette photo.

Vous ne rêvez pas. Tous sont politiquement morts (Sauf les deux mecs non-identifiés peut-être?). Ils ont été victimes de ce que l’on appelle en politique « le Baiser mortel du Copé » dont Besson s’est directement inspiré pour un film avec Jet Li. La camaraderie politicienne du leader de Meaux n’est pas sans risque ! Sa dernière victime, beware :

Comme dirait Ken, membre de “Démocratie Libérale & Cuir”:


Demain, l’érotisme de et avec Jean-François Copé. Sex sells, kids !