Sort of…

 

[note: Ce texte devait normalement passer dans le cadre des Summer Blockbusters 2012. Ni mon printemps ni mon été ne se sont déroulés comme prévu, ce texte se retrouve donc ici aujourd’hui]

J’adore les films “High Concept” dont l’histoire se résume en une phrase. Pour Wu Xia, c’est facile. Il s’agit de “History of Violence avec du Kung Fu.”

Le plus génial, dans Wu Xia, c’est qu’il n’y a que deux scènes de combat, comme dans le film de Cronenberg, sauf que Viggo Mortensen est remplacé ici par Donnie Yen. J’adore Viggo de tout mon cœur, mais Donnie donne certainement de meilleurs coups de pied sautés. L’autre trouvaille habile, c’est que le premier combat n’en est pas vraiment un.  Il sera décomposé comme un whodunnit de base dont un détective chinois (Kaneshiro Takeshi) va recomposer la scène.

Coup de chance, Donnie est sans doute le meilleur acteur qui sait se battre au monde (comprendre: il sait *aussi* jouer la comédie). La sauce finit par prendre, ce qui n’était pas donné vu le trailer et un usage abondant de CG finalement justifié.

Wu Xia est le meilleur film de détective-Kung Fu de l’année et ce, même sans une scène de sexe dans l’escalier. This is about ass-kicking.


Dans une toute autre galaxie, pas si lointaine se trouve Iron Sky. Là aussi, un film qui se résume en une phrase: “les nazis dans l’espace “.

Dans un monde alternatif où Sarah Palin est devenue président des USA, des nazis se sont retirés dans une base secrète sur la face cachée de la Lune. 2018, ils décident d’envahir la Terre (à nouveau ?).

Et c’est un beau bordel. Sont impliqués des jolies nazis/vamps, un astronaute noir qui se fera blanchir la gueule, des nazis très arriérés (ils n’ont même pas l’iPhone 3g !), l’U.S.S George W. Bush et tellement d’autres bidules absurdes. C’est un pastiche à la Austin Powers en bien plus fauché. Ca se voit, qu’il n’y a pas de thunes, que c’est stupide et même que le concept est trop puissant pour un tel film (voir “je me suis fait enculer dans la forêt” dont je parle ici en compagnie d’Abraham Lincoln Vampire Hunter, autre film trop prometteur dans son genre mais bien meilleur que “Snakes on the Plane”).

Then again, c’est l’histoire des Nazis de la Lune qui envahissent la Terre à bord de leur vaisseau de l’espace en forme de croix gammées avec de jolies fräulein dans des blouses soft-porn. Tu dois savoir ce qu’on est en droit d’attendre d’un pitch comme ça.