D’habitude je fais des debriefs avec les potes et collègues, histoire de voir qui a aimé quoi. Et de le ressortir un an après. Comme cette année, il n’y avait pas grand chose, ce sera donc une vidéo de rush vers l’attraction japonaise du salon “avant qu’il ne soit trop tard“.

Et c’est tant mieux parce que j’f’rais pas ça tous les jours.”

Je vous donne rendez-vous dans des articles et des vidéos d’impressions qui vont tomber en rafale. Là, là,  ou  and much more to come. Elles sont dans le désordre, donc impossible de deviner dans laquelle j’étais le plus crevé…

Et maintenant, du sommeil.