Disclaimer : ceci n’est pas mon top de l’année. Il s’agit en fait de ce qui devait être publié sous l’appellation “Selec Gamekult”, publié par le dit site en fin d’année…. Sauf cette année. Alors que j’avais fait l’essentiel déjà début novembre (ouais, j’y pense à l’avance à ces choses). Mais comme je n’aime pas gâcher, voici à peu de choses près cette même selec. Par contre Gameblog m’a laissé écrire des trucs de fin d’année.

Et maintenant, bienvenue aux Airwolf Awards 2011

 

Award de l’ending “maboule à la Bayonetta”… et meilleur némesis au passage :
Portal 2

Meilleur sprite 2D :
Thor (DS)

Prix du jeu en “3” qui est sorti en toute discrétion et dont plus personne ne parle :
Gears of War 3

Prix de la fin “arnaque” de l’année
Final Fantasy XIII-2 (je vais pas te spoiler ici, hein)

Award du “on n’a pas réussi à faire un personnage principal intéressant alors on en fait 14″
Final Fantasy Type 0

Prix du “bon sang, pourquoi ai-je cliqué sur “acheter”?
Final Fantasy III sur iPhone

Meilleur Kairosoft de l’année :
Mega Mall Story

Meilleur héros 2011 :

Logan James de Cabela’s Survival : Shadows of Katmai, à côté de qui Nate Drake et Ken le Survivant ont l’air d’une pleurnicheuse. Seul contre la nature qui veut le saigner, des montagnes assassines, des corbeaux meurtriers, des ours génocidaires. Mais rien ne peut arrêter Logan Fucking James qui a en plus les traits de Josh Brolin. La définition même du badass.

Prix du “T’as vu, c’était pas si pourri que ça dixit Puyo”
Warriors : Legend of Troy

Award “cracra”
La fille / demoiselle en détresse dans Pandora’s Tower qui se transforme en une espèce de limace gangrennée  façon Akira avec des petites tentacules de bout de chair parce que c’était déjà pas assez dégueu comme ça

Jeu le plus dur de l’année 2011

Saigo no Yakusoku Monogatari où… raaah c’est inimaginable… Les persos ont une jauge de vie “après la mort”… Une fois qu’elle arrive à zéro, il meurt. Définitivement. Et quand on te tape ton cadavre, la jauge descend aussi. Un Etrian Like. À côté, Dark Souls (pas eu le temps cette année), c’est du pipi de chat.

Enculade de l’année :
Mario Kart 7 et le Versus en Wifi region-locked. Bon dieu, à quoi ça sert de region-locker ça ? Pour empêcher les gens de jouer ensemble ? Qui a été payé pour trouver des idées comme ça ? Le region-lock de la console et du jeu qui va avec n’est-il pas suffisant ? Quelle est l’utilité de vérouiller quelque chose qui sort dans le monde le même jour ?
Runner up : le DLC de Ridge Racer Vita

Meilleure utilisation d’une double cartouche :
L’épouse d’Endo d’Inazuma Eleven Go qui change d’une version à l’autre

Pire publicité venue du Japon en 2011 et du coup, le jeu s’est viandé :
Earth seeker (qui se prononce ASS SHIKA, en japonais)

 

Publicité “le Japon est officiellement maboule” 2011, où l’on voit un petit japonais qui se transforme en gros black:

Inazuma Eleven Go

Pire emballage 2011 :
Zelda 3ds et sa notice qui se déplie. L’emballage foutage de gueule

Prix du mauvais timing
Zettai Zetsumei Toshi 4 qui devait sortir le même jour que le grand séisme qui a secoué le Japon en Mars et qui finalement a été annulé…

Award “Toqué de Tokyo”, les high concepts étranges par des japonais bourrés :

Au début je pensais mettre Akiba’s Trip ou “un jeu où l’on chasse les vampires pour le compte d’une organisation secrète dans les vraies rues d’Akihabara, en les mettant à poil car ils craignent la lumière uniquement quand ils sont tout nus”.

Et puis j’ai découvert Rikishi, un DSiWare qui est en fait un simulateur de sumotori en papier totalement customisables. This is soooo sick.

Jeu sur lequel je me suis le plus amusé sur les DLC :
Dream C Club Zero, avec quelques vidéos raffinées maison

Poissard de l’année
Rockman / Megaman avec deux jeux annulés, Rockman Dash 3 et Megaman Universe

Le jeu blockbuster “Pas mal mais le film était mieux”
Tintin : le film >>> Uncharted 3 le jeu

Remake qui s’imposait le plus en 2011 :
Radiant Silvergun

Les remakes que j’ai acheté mais pas le temps d’y jouer :
Ico & Shadow of Colossus

Award du “fallait pas, les mecs”:
Dissidia Duodecim Final Fantasy

Jeu musical de l’année :
Minna no Rhythm Tengoku et en particulier le jeu des ninja catcheurs et des phoques

Award 2011 du cast de persos le plus ringard :
Sonic Generations, à jamais, avec le retour tant attendu de Vector le Crocodile et Charmy Bee l’abeille.

Award de la meilleure corniche jaune poussin “pour bien que tu la vois car y’a que comme ça que le jeu continue”
Uncharted, c’était THE shit. La classe. Et il y avait des nazis. 2011, Uncharted 3, fini les nazis, place à une resucée ennuyeuse. “This is getting old” dirait Sully, devenu une espèce de “Tails” soixantenaire, capable de suivre à la trace sur n’importe quelle corniche jaune poussin bien criarde son Nathan-Sonic. “Nonononono” dira-t-il alors et il aura bien raison. Uncharted 3 = Indy IV, celui qui n’a pas existé, tsé.

Concept le plus fou pour 2012 :
Même pas besoin de stalker, Onna no Ko to Misshitsu ni Itara t’enferme directement dans une pièce avec une jeune fille… Que-va-t-il-se-passer…

(l’angoisse)

Award du jeu le plus crade mélangeant Rpg et Bukkake que Gamekult a jugé trop over the top pour le tester, du coup je l’ai fait pour Gameblog :

Queen’s Gate

Meilleure utilisation du français dans un jeu vidéo japonais :
Docteur Lautrec

Prix du “j’en avais déjà rien à carrer de Gran Turismo 5 alors on continue”
Forza 4

Award du “mmmm ça aurait fait un jeu génial sur Vita mais on a préféré en vendre des palettes avant”:
Final Fantasy Type 0

Titre le plus cool 2011:
“Combat de Géants: l’Attaque des Dinosaures 3D”

Pire arnaque dans une adaptation de blockbusters en jeux vidéo en 2011:
Transformers 3 sur 3DS, où les voitures ne se transforment pas en robot. Duh.

Grand absent 2011 (mais ils en ont profité pour défoncer FFXIII-2)
tri-Ace. Rendez-vous en 2012, les mecs !

Award du “ce n’est pas parce que tu leur mets un shotgun dans les mains que ton jeu devient meilleur”
Yakuza of the End

Photo la plus dérangeante venue du Japon :

La bannière de Julie Lescault, diffusé sur la "TNT japonaise"

Award de la feature la plus sexy dans un jeu en 2011 :
Batman Arkam City où Harley Queen attachée à un poteau et bâillonnée révèlera un secret essentiel pour progresser. Le jeu permet de l’écouter et propose enfin de la faire taire à nouveau.  Un grand moment de gameplay salutaire. Un jeu jouissif avec des moments subversifs ? AWESOME ! Cadeau label rutube !

Le jeu PS Vita que j’aurai adoré voir au lancement :


Courtesy mes ‘soss de Haterz !

 

2011, l’année de la fin… des mascottes !

Super Mario 3D Land qui oblige de faire un loop “facile” avant de commencer le vrai jeu résistant… comme si Nintendo ne savait plus faire de “level design total” comme dans Super Mario 64…

Ce retour de flammes, où Sonic a la baraka devant Mario n’est pas sans rappeler…

Vingt ans. Pile poil.

 

Meilleurs jeux 2010 que j’ai découvert en 2011 :
Batman: Brave & the Bold de WayForward sur 3DS (merci boulap), un all-age Batman où Catwoman ne se fait pas traiter de bitch
Smurf’s Village, ex jeu Capcom sur iPhone (merci Virgoblog): un all-age village des Schtroumpfs où tout le monde travaille et génère du capital sans jamais contester. La dictature par le rire.

Le jeu de baston à l’ancienne passé inaperçu :
Dragon Ball Ultimate Butôden

Top du plus mauvais update moderne d’un classique :
Galaga dans Pacman & Galaga Dimensions

Meilleure Monster Hunter like :
Toriko qui est en fait une parodie de Monster Hunter

Meilleur direction artistique (et mon jeu iPhone de l’année au passage) :
Superbrothers Sword & Sorcery

Award du titre anglais le plus ridicule en 2011
Square Enix (et Tetsuya Nomura pour l’ensemble de sa carrière)
Rien que cette année :

Kingdom Heart Dream Drop Distance
Bravely Default
Theatrhythm Final Fantasy
Dissidia Duodecim Final Fantasy

Mon top 2010 qui est sorti finalement en 2011 :
Xenoblade

Prix du “ça fait longtemps que la série n’a pas été aussi intéressante”
Super Robot Taisen Z 2: Hakai hen

Jeu de l’acte manquée 2011 :
Shogun 2 et son tutorial aussi long (et chiant) qu’un jeu normal. On zappe.
Witcher 2, acheté par curiosité, pas joué, n’y jouerais jamais

Idée inter-générationnelle la plus bizarre :
Un guide-book Inazuma Eleven destiné aux mamans…

Plus jolie illustration :

Akihiko Yoshida, comme d’hab, pour… euu… whatever ?

Award “merci Nintendo”
La baisse de prix de Senran Kagura, le jeu de ninja à nichons qui s’est vendu au moins le double grâce à la baisse de prix de la console et qui a sauvé l’année de Marvelous, en difficulté financière.

Meilleure photo de Satoru Iwata 2011 sans trucage :

(Je crois que c’est ma photo préférée de tous les temps)

Meilleure photo d’Iwata sans trucage où il se prend pour Jésus :

OPA de l’année :
Level-5 qui reprend Gundam et sort son propre Gundam Age

Meilleur nom pour un deluxe pack

“s’il te plait, ne me vend pas sur une vente aux enchères sur le net” du jeu “AKB 1/48. J’aimerai bien mettre un lien pour le test, mais hé, RaHaN dort dessus, as far as I know.

Meilleur Tales of 2011
Tales of Xillia

Flop de l’année
FFXIII-2, moins que Xillia…

La bonne surprise alors que tu t’y attends pas, en fin d’année

Orochi Musô 2

Expérience ludique de l’année n’ayant rien à voir avec les jeux vidéo

Le rouleau de PQ bio-dégradable que tu jettes dans les chiottes.

Prix du titre le plus nul (et pourtant le jeu est cool)
UnchainBlades ReXX

Meilleure bande-son :
Final Fantasy Type 0 avait quelques tracks cool…

Prix “arc en ciel de l’année” pour la tension homosexuelle la plus palpable dans un jeu vidéo en 2011

Ma découverte de l’année
Cabela’s Dangerous Hunt et Cabela’s Survivor (voir héros de l’année)

Le “Qu’en reste-t-il” 2011 ?
Fab Style de Tecmo Koei qui espérait en vendre un million. Un jeu qui mélange à la fois un simulateur de magasin de fringues et de cosmétiques ET un jeu de drague. Awesome ! Mais gros bide.

Runner-up : Last Story et sa vingtaine d’heure de jeu, et ses personnages non-mémorables, déjà oublié
White Knight Chronicles Origins

Mon jeu de l’année 2011
Catherine

Je ne sais pas si après tout ça, je vais faire la liste complète comme l’année dernière… Si la vodka est bonne alors peut-être…